Langue

Devise

Découvrez nos villas

Marrakech et l'art du henné

Rédigé le : 05 Juillet 2019
Par : Melchior Burin des Roziers

Si le henné est beaucoup utilisé à des fins cosmétique, thérapeutique ou dermatologique, il ne vous aura pas échappé qu’au Maghreb, on s’en sert beaucoup dans la réalisation de tatouages éphémères ou définitifs. A Marrakech, nous vous proposons d’en découvrir un peu plus sur l’art du henné, arme redoutable dans l’arsenal de la séduction féminine.

Aux origines du henné

Aux origines du henné

Si vous voulez jouer les savants scientifiques pour mieux briller en société, dîtes Lawsonia inermis. Mais si vous préférez jouer la carte “connaisseur du monde berbère”, prononcez-le Ihenni ou anella. Vous pourrez alors dire que votre tout nouveau tatouage au henné provient d’un arbuste épineux de la famille des Lythracées et pouvant atteindre 6 mètres de haut. Il tire ses jolies teintes des feuilles de l'arbre, réduites en poudre avant de servir comme pâte à appliquer soigneusement sur la peau.

Au Maghreb, on cultive le henné depuis fort longtemps. On considère bien souvent qu’il s’agit de “l’arbre qui pousse au paradis”. Sa connotation religieuse vient du fait que la fleur de henné aurait été la favorite du prophète Mahomet. Dans la tradition ancestrale, le henné était appliqué par des femmes sur des femmes sur les zones du dos et de la poitrine. Aujourd’hui, on l’applique également sur les pieds et les mains. Chez les femmes berbères, avant même l’apparition de l’Islam, on se recouvrait le visage de henné, soit pour éviter le mauvais sort, soit pour afficher un statut social (notamment celui d’épouse), ou encore pour se différencier culturellement des communautés arabes. 

Sur votre peau, le henné est généralement appliqué sous formes de motifs floraux ou abstraits. Selon les pays, les symboliques peuvent varier mais c’est avant tout la dimension esthétique qui domine. Ces motifs picturaux sont réalisés à l’aide d’un pinceau, d’un cône ou d’une seringue sans aiguille. Etant donné la précision que requiert cet art, il vaut mieux s’adresser à des artistes expérimentés. 

Selon le temps de pose et les composants utilisés pour fabriquer la pâte, la durée de vie de votre tatouage peut varier. A priori, il restera visible sur votre épiderme deux ou trois semaines si vous utilisez un henné naturel. 

Ceci étant dit, vous devez savoir que trois types de hennés sont proposés aujourd’hui : le henné naturel, le henné neutre et le henné noir. En ce qui concerne ce-dernier, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé vous met en garde puisqu’il est lié à des risques importants d’allergies. Nous vous invitons donc à vous renseigner au préalable sur le henné qui vous sera fourni.

Avoir le nez pour le henné : nos bonnes adresses à Marrakech

Avoir le nez pour le henné : nos bonnes adresses à Marrakech

Vous souhaitez marquer le coup et rapporter un petit souvenir de vos vacances au Maroc ? Nous vous donnons deux bonnes adresses pour réaliser votre henné à Marrakech. 

Marrakech Henna Art café

Pour un beau résultat sans mauvaises surprises, évitez les artistes de rue et rendez-vous plutôt à cette adresse ! Plutôt facile à trouver, à quelques minutes à pied de la place Jemaa El-Fna, ce petit café est l’endroit idéal pour avoir affaire à des professionnels du henné et passer un bon moment. Vous pourrez profiter de la terrasse en rooftop et de l’intérieur, siroter un petit rafraîchissement tout en observant le travail des artistes tous plus talentueux les uns que les autres. Vivez l’expérience inoubliable d’un henné marocain authentique !

Henna Louaya

C’est l’autre bonne adresse que vous nous proposons à Marrakech. Avenue El Glaoui, non loin du Jardin Secret, ce salon de henné traditionnel effectue tous ses chefs-d’oeuvre au moyen du seul henné TANZARINE, garanti bio. Dans ce lieu convivial, vous aurez la possibilité de demander les motifs de votre choix à partir d’une photo du dessin rêvé, à moins que vous préfériez suivre les suggestions de l’artiste. La pâte est préparée sur place et les dessins sont réalisés au cône. Les motifs sont ensuite enduits d’un mélange de sucre et de citron pour fixer la couleur du henné. 

Cerise sur le gâteau, au sein du riad Louaya, vous avez l’opportunité de suivre des cours de henné et de vous initier à cet art, il vous suffira d’effectuer une réservation. Le henné n’aura bientôt plus de secrets pour vous ! 

Encore un bon plan à ajouter à votre liste d’activités à Marrakech !